Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 L'origine de l'Homme, sa nature, son essence

 

Recherche

4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 21:26

Chercheur en biologie évolutive, Michel Raymond s'appuie sur la théorie de l'évolution pour décrypter le fonctionnement de nos vies actuelles. Il s'interroge sur des sujets aussi divers que la myopie, l'homosexualité, la fratrie, les relations hommes/femmes ...

Un ouvrage écrit dans un langage très accessible, qui présente un regard original que l'on aurait aimé voir plus étayé au cours du propos que dans une large annexe. Au final, nous voilà en présence d'un livre singulier qui renouvelle la littérature du sujet en inscrivant de manière très concrète les homo sapiens que nous sommes dans une perspective historique de longue échéance.

Intéressant et agréable.

 

Michel Raymond,

Seuil, 2008

Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Lectures
commenter cet article
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 17:21

Selon moi, l'humain est loin d'être une évidence qui va de  soi. C'est une construction de notre psychisme qui s'appuie, nécessairement, sur un substrat congnitif dont les origines remontent au-delà du dernier ancêtre commun que nous partageons avec les chimpanzés. Au cour de leur évolution, les chimpanzés ne sont pas devenus des hommes ; quant aux hommes, il n'est pas encore certain qu'ils soient devenus humains. Nos capacités cognitives, celles qui nous autorisent à discuter de l'humain, procèdent de notre évolution et, à ce titre, se construisent sur des fondements partagés avec nos espèces soeurs.

 

Par conséquent, les capacités à être humain se manifestent chez plusieurs lignées, à commencer par celle qui nous a quitté si récemment, les Néandertaliens. On l'a vu, l'émergence de l'humain, ramenée à l'explosion symbolique - preuve aussi manifeste que réduite de ce que nous sommes - , n'est pas une affaire d'espèce, en l'occurence pas de la nôtre, Homo sapiens, mais le fait de quelques populations d'Homo Sapiens qui, dans l'état actuel de nos connaissances, proviennent d'Afrique du Sud. Ces populations ont inventé ou développé nos modes de représentation symbolique, lesquels se sont ensuite diffusés très vite sur la terre. Cela signifie que les autres populations d'Homo Sapiens - auxquelles j'ajoute les Néandertaliens - possédaient déjà les capacités cognitives, support de nos représentations symboliques.

 

Puis, dès lors que certaines populations ont engagé cette révolution de l'esprit, celle-ci s'est diffusée comme une" trainée de poudre d'ocre" sur la terre des hommes. L'humain est bien une invention des hommes, qui repose sur notre héritage évolutif partagé, mais ce n'est pas une évidence pour autant. Homo sapiens n'est pas humain de fait. Il a inventé l'humain, et il lui reste à devenir humain, ce qui sera fait lorsqu'il regardera le monde qui l'entoure avec humanité.

 

 

Pacal Picq,

"Qu'est-ce que l'humain ?"

Editions Le Pommier, 2003

Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Lectures
commenter cet article
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 14:00

Une petite taille pour un contenu volumineux, voilà qui donne une idée de la densité de ce livre, qui expose chaque étape de la conceptualisation de la théorie évolutionniste.

Patrick Dorléans s'attache plus particulièrement
à l'histoire de l'Homme et lui consacre un chapitre entier.

Un bon ouvrage de synthèse, même si une fois de plus, on peut regretter le mauvais équilibre entre le détail des sujets abordés et la facilité de lecture.



Il était une fois l'évolution
Patrick Dorléans
Ellipses Editions,  2003

Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Lectures
commenter cet article
7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 11:19

Le 19 juillet 2001, l'équipe franco-tchadienne de Michel Brunet met au jour le crâne fossile du plus ancien ancêtre de l'espèce humaine connu à ce jour. On le connait sous le nom de Toumaï (espoir de vie), ou Sahelanthropus Tchadensis (l'Homme du Tchad Sahélien). Il est estimé à un âge de 7 millions d'années.

Alain Beauvilain était présent ce jour là, et il nous raconte, avec force détails, les difficultés inhérentes au travail de fouille dans le désert, avec ses températures extrêmes, ses tempêtes de sable et ses nombreux pièges. Mais après la trouvaille, ce sont tous les enjeux personnels ou collectifs qui s'agitent autour de ce précieux trésor.

Le ton monocorde du récit manque parfois de rythme, mais est à coup sûr une bonne représentation du travail fastidieux que nécessite un chantier de fouille de cette envergure ; voilà pour une fois un livre qui relate non pas la vie du fossile retrouvé, mais celle des Hommes qui ont exhumé ce témoin silencieux d'une vie lointaine et pourtant si directement liée à la nôtre.



Toumaï, l'aventure humaine
Alain Beauvilain
Editions de La Table Ronde, 2003

Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Lectures
commenter cet article
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 15:55
On compare souvent l'étude de la préhistoire à un puzzle dont on a que quelques pièces et dont on ne connait même pas l'image finale...

Tel est le défi que relèvent les préhistoriens lorsqu'ils  mettent en perspective  des ossements, des vestiges mobiliers ou encore l'art rupestre. Quelles sont leurs méthodes et leurs techniques qui élèvent leurs conclusions au rang des sciences ?

"On découvrira [dans cet ouvrage] comment les préhistoriens redonnent vie à ces objets inanimés et quelles méthodes leurs premettent de reconstituer les faits et gestes des peuples sans écriture."

Un livre fort intéressant, dans lequel on comprend que les découvertes qui alimentent la passion des préhistoriens commence par une approche rigoureuse et fastidieuse, au secours de laquelle viennent heureusement les progrès techniques et technologiques.


Comment travaillent les préhistoriens ?
Initiation aux méthodes de l'archéologie préhistorique

Gilles Gaucher
Vuibert, 2005.


Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Lectures
commenter cet article
10 août 2007 5 10 /08 /août /2007 13:35
Cet ouvrage visite  les  quatre derniers millions d'années sous un angle original, et utilise de façon transversale les différentes connaissances accumulées dans les domaines de l'archéologie , de la paléoanthropologie, de la génétique, ... pour cerner quelles pouvaient être les pratiques et les symbolismes  liés à la sexualité et à la reproduction de nos ancêtres.

Un livre  qui assume ses partis-pris, auxquels on adhérera ou pas, mais qui présente un point de vue dont le mérite est de soulever le débat sur un sujet qui reste sensible, puisque fortement lié à la morale de notre société moderne, et qui demande justement de dépasser notre conception de la sexualité pour l'envisager dans un cadre de repères symboliques différents où toutes les pratiques prenaient peut-être (et même sans doute) des valeurs différentes.


La préhistoire du sexe
Thimothy Taylor
Bayard Editions - Sciences, 1996
Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Lectures
commenter cet article
9 juillet 2007 1 09 /07 /juillet /2007 10:58

Qu'est-ce que l'homme ?

 

Selon la formule dévastatrice de Platon, c'est « un animal à deux pieds sans plumes». Un poulet peu poilu... J'ajoute : un ravageur imprévoyant; un destructeur invétéré; un saccageur qui n'a d'autre préoccupation que son intérêt immédiat ; une espèce violente envers les autres comme envers elle-même; un danger pour tout ce qui respire. L'homme est un barbare à deux pieds sans plumes... Paul Gauguin demandait, dans un fameux tableau : D'où venons-nous? Que sommes-nous? Où allons-nous ? Ces questions sont à la fois biologiques, écologiques, historiques, sociologiques, économiques, éthologiques, philosophiques, voire métaphysiques. Mais, d'abord, vaniteuses et drolatiques. Aux yeux du philosophe qui n'a jamais entretenu d'illusions, ou du moraliste qui a perdu toutes les siennes, l'homme est un poulet à deux pieds sans plumes qui descend des bactéries et qui y retourne après avoir saccagé le poulailler. Sauf miracle... Mais, je le rappelle, un miracle est un événement que tout le monde attend pour conjurer la catastrophe, et qui n'arrive jamais. Qu'est-ce que l'homme ? Pour Alexandre Vialatte, « un animal à chapeau mou qui attend l'autobus 27 au coin de la rue de la Glacière » ; pour Philippe Val, de Charlie Hebdo, «un animal qui aime le foot». Pour Aristote, il s'agit d'un être politique et qui parle. Les scolastiques y voient un animal doué de raison. Pour Rabelais, son propre est le rire. Pour Descartes, c'est la pensée (le cogito). Pour Hobbes, « l'homme est un loup pour l'homme ». Pour Kant, il incarne celui qui juge. Pour Marx, celui qui travaille. Pour Bergson, celui qui crée... Pour Freud, il est affublé d'un inconscient et de divers complexes ridicules. Pour le sociologue, il est grégaire comme le termite et le rat. Pour les religions monothéistes, c'est la seule créature à laquelle Dieu ait offert une âme immortelle. Pour la Bible, l'Éternel Ta même conçu à son image. Si c'est le cas (ô paradoxe !), l'Éternel a entamé son suicide; en lançant : « Dieu est mort ! », Nietzsche n'a fait qu'anticiper.

 

Extrait de « L'humanité disparaitra, bon débarras ! »
Yves Paccalet, Arthaud, 2006

Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Lectures
commenter cet article
29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 13:45
Le paléontologue et l'évolution
Pascal Tassy

Editions 'Le Pommier'


Inclus dans un cycle d'ouvrages qui propose, à concurrence de quatre livres par année, de découvrir les sciences du vivant, Pascal Tassy retrace l'histoire de la paléontologie, et les méthodes qui y sont associées.

Des premières découvertes jusqu'à l'utilisation de l'informatique au service des décrypteurs d'os, ce sont toutes les interrogationset les réponses qui y ont été apportées qui sont passées en revue. A travers ce tour d'horizon, toutes les conceptions de l'évolution et du cheminement de la vie y sont abordées, confrontant les points de vue convergeants et divergeants pour une approche scientifique de la  nature,  considérée dans sa plus vaste dimension : la multiplication des formes de la vie au cours des milliards d'années.

Un livre passionnant, mais qui nécessite une première approche de la discipline pour en saisir toute la profondeur : il ne se feuillète pas, il se lit et se relit avec attention pour en prendre toute la richesse.
Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Lectures
commenter cet article
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 16:47
De l'origine de l'univers à l'Homme d'aujourd'hui et les enjeux de son avenir, ce livret de 60 pages résume 15 milliards d'années. Tout y est abordé, concernant la formation de l'univers, des systèmes solaires, de la naissance de la vie sur la Terre primitive et de son évolution jusqu'à ce que nous sommes.

Si l'auteur, Albert Jacquard, est une référence absolue dans le domaine scientifique, le pari de créer un ouvrage de vulgarisation sur une si vaste thématique en si peu de pages me semble perdu : je vois difficilement comment un lecteur non-initié pourrait se satisfaire d'une approche aussi succinte pour des concepts aussi difficiles à mentaliser et à appréhender.

Certes, l'ensemble n'est pas dénué d'intérêt, loin de là, mais il y a un décallage important de contenant et de contenu : trop de matière dans trop peu d'espace.

La matière et la vie
Albert Jacquard
Les essentiels Milan - 1995
Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Lectures
commenter cet article
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 13:18
Toute la question de l'origine et de l'évolution de la vie jusqu'à l'humanité moderne est abordée dans cet ouvrage. Sa taille réduite et ses illustrations nombreuses rendent son accès facile et sa lecture rapide, mais les sujets ne sont que frôlés et l'ensemble n'est guère approfondi.  

Il reste un travail sérieux pour toute personne qui voudrait s'initier à ce sujet, pour un tour d'horizon complet et documenté, avant de chercher ailleurs pour prolonger tel ou tel sujet.


Les origines de l'Homme
avant et après Lucy
Erick Seinandre
Petite encyclopédie Larousse, 2004

Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Lectures
commenter cet article