Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 L'origine de l'Homme, sa nature, son essence

 

Recherche

27 août 2006 7 27 /08 /août /2006 17:02

Géologue anglais, il contribua dès 1859, par son prestige et son soutien à Boucher de Perthes, à faire admettre la haute antiquité de l'homme qu'il argumenta par la suite dans son célèbre ouvrage L'Antiquité de l'homme prouvée par la géologie, publié en 1863.
Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Les chercheurs
commenter cet article
25 août 2006 5 25 /08 /août /2006 17:01

Fils d'un pasteur anglican, né au Kenya, Louis Leakey consacra toute sa vie et son immense énergie à l'exploration géologique et paléontologique, au Kenya et en Tanzanie. Avec sa femme Mary (1913-1996), qui devint l'une des grandes figures de l'archéologie et de la préhistoire africaines, il reprit les fouilles de la gorge d'Olduvai en 1951. C'est là qu'ils firent coup sur coup deux découvertes primordiales qui les rendirent célèbres: en 1959, le crâne du premier australopithèque robuste connu en Afrique orientale, que Louis baptisa Zinjanthropus boisei, et, en 1960, les restes osseux d'un autre hominidé, daté de 1,8 million d'années, attribué à une nouvelle espèce du genre Homo, Homo habilis.
Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Les chercheurs
commenter cet article
21 août 2006 1 21 /08 /août /2006 17:00

Évolutionniste anglais de grand renom, dont les domaines d'investigation touchaient aussi bien l'anthropologie et l'anatomie que la géologie ou la paléontologie. En dépit de quelques points de désaccord, il défendit la théorie évolu-tionniste de Darwin, notamment dans son célèbre ouvrage Sur la place de l'homme dans la nature, qui parut en 1863, où il affirmait les liens étroits entre les singes anthropoïdes et l'homme.
Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Les chercheurs
commenter cet article
19 août 2006 6 19 /08 /août /2006 17:00

Professeur de zoologie à l'université d'Iéna, il fut l'ardent et intrépide propagateur en Allemagne de la doctrine darwinienne de révolution, qui l'amena à défendre une vision idéologique, antireligieuse du monde. Dans son Histoire de la création, Haeckel met en avant le déroulement généalogique de la vie qui, par vingt-deux transformations successives, conduiront des « Monères », organismes primitifs supposés sans membrane ni noyau, à l'homme. L'avant-dernier échelon correspond à une créature encore hypothétique, l'homme-singe ou pithécanthrope.
Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Les chercheurs
commenter cet article
17 août 2006 4 17 /08 /août /2006 16:59

Jeune médecin militaire, il partit à Sumatra et à Java, aux Indes néerlandaises, pour y effectuer des recherches paléontologiques. Dès 1891, il découvrit àTrinil, sur l'île de Java, le premier Homo erectus, le « pithécanthrope », qu'il croyait intermédiaire entre le singe et l'homme. De retour en Europe, il enseigna les sciences géologiques à l'université d'Amsterdam.
Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Les chercheurs
commenter cet article
15 août 2006 2 15 /08 /août /2006 16:58

Naturaliste anglais, il publie en 1859 son célèbre ouvrage De l'origine des espèces, où il expose sa théorie de l'évolution fondée sur le principe de la sélection naturelle. Ce livre révolutionnaire marquera un tournant dans l'histoire de la biologie. Ce n'est qu'en 1871, alors que la paléontologie humaine en était encore à ses balbutiements, qu'il publie De la descendance de l'homme, où il applique les principes de l'évolution à l'espèce humaine. Comme il admet que le gorille et le chimpanzé se rapprochent le plus de l'homme, il émet l'hypothèse que nos ancêtres primitifs ont vécu en Afrique.
Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Les chercheurs
commenter cet article
13 août 2006 7 13 /08 /août /2006 16:58

Médecin anatomiste à l'université de Witwatersrand, Johannesbourg, il joua un rôle clé dans la recherche paléoanthropologique en Afrique avec la découverte, en 1924, àTaung, près de Kimberley, du premier australopithèque, Australopithecus africanus, représenté par le crâne d'un très jeune enfant.
Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Les chercheurs
commenter cet article
11 août 2006 5 11 /08 /août /2006 16:57

Fondateur de la paléontologie des vertébrés, il fut l'un des plus éminentes figures de la science française sou| l'Empire, la Restauration et la monarchie de Juillet. Bie qu'il ne fût sans doute pas partisan d'une interprétation littérale de la Bible, il chercha néanmoins à démontrer la réalité du Déluge dans son célèbre Discours sur les révolutions de la surface du globe : ce n'était selon lui que la dernière d'une série de grandes catastrophes successives. Définissant quatre âges distincts dans l'histoire des vertébrés, Cuvier y récusait l'existence d'hommes fossiles dont il ne se refusait pourtant pas à envisager l'existence dans des contrées lointaines ou disparues.
Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Les chercheurs
commenter cet article
9 août 2006 3 09 /08 /août /2006 16:57

Figure emblématique de la géologie en Angleterre durant la première moitié du xixe siècle. Auteur d'un traité sur la géologie et la minéralogie qui avait pour but de démontrer la grandeur de Dieu dans les œuvres de la Création, il y réfute l'existence d'hommes fossiles dont il avait pourtant trouvé des restes squelettiques (« la Dame rouge ») dans la grotte de Paviland.
Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Les chercheurs
commenter cet article
7 août 2006 1 07 /08 /août /2006 16:56

Professeur à l'Institut de paléontologie humaine dès sa fondation, en 1910, il fut nommé au Collège de France qui créa pour lui en 1929 une chaire de préhistoire. C'est une figure incontournable de cette science du passé; son œuvre immense concerne principalement la chronologie et l'art préhistoriques.
Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Les chercheurs
commenter cet article