Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 L'origine de l'Homme, sa nature, son essence

 

Recherche

28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 14:49
Petit traité de l'évolution
Ian Tattersall   
Edition Fayard - 2002

"Quand on écrit un livre 'conventionnel', on suit une progression prédéterminée qui à sa logique et ses enchainements. L'essai, en revanche, n'impose pas ce type de discpline : il vous emmène là où il veut, et les chapitres n'en sont pas inexorablement liés entre eux."

Ainsi Ian Tattersall présente-t'il son travail dans l'introduction de cet ouvrage passionant, dans lequel il livre ses convictions et ses interrogations sur le phénomène encore bien mystérieux de l'hominisation ; il interroge entre autre les modalités de l'évolution, et tente de cerner ce qui à fait la différence avec les autres grands singes, qui, eux, n'ont pas passé ce cap : la bipédie, la conscience, le langage, la faculté de créer des outils ...

Comme toujours, le propos est clair, captivant. C'est à un véritable voyage à la fois onto-introspectif et phylo-introspectif que Ian Tattersall nous invite, pour un grand moment d'interrogation sur ce qu'est l'espèce humaine, et d'une façon plus implicante "qui sommes-nous ?".

Une vive recommandation pour cet ouvrage, et plus généralement pour cet auteur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

AgnÚ³  29/05/2007 07:09

La bipédie est un caractère que possèdent les grands singes. L'homme l'a juste exploité son avantage. De plus, la fabrication d'outils est constatée aussi chez les chimpanzés. La frontière est ténue entre eux et nous. je ne pense pas que nous ayons une nature spécifique, mais juste une différence de degré.
agnès

Homo Sapiens 29/05/2007 14:58

Le cap que les grands singes n'ont pas tous franchi, c'est l'hominisation ; on ne peut qu'être d'accord avec le fait que la bipédie, et d'autres caractéristiques, se recoupent parmi les grands singes. Dans l'ouvrage de Tattersall, comme dans d'autres, l'étude de ce qui est commun entre les grands singes (dont Homo sapiens sapiens) est aussi un facteur de compréhension de ce qui nous distingue, et ce qui rend (jusque là !) unique l'évolution de notre espèce.Merci de votre interet pour le blog genre.homo