Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 L'origine de l'Homme, sa nature, son essence

 

Recherche

13 juin 2006 2 13 /06 /juin /2006 09:15
Née d'un amas de poussières et de gaz, puis solidifiée en couches concentriques, la  Terre telle que nous la connaissons n'a pas toujours été : elle subit des changements imperceptibles à l'Homme et pourtant riches de conséquences sur la Vie.

A l'échelle de l'univers, la durée de sa rotation s'est modifiée en raison de divers facteurs comme le frottement des océans sur les fonds marins et le marées lunaires. La vitesse de rotation de la Terre s'est ralentie : il y a 350 millions d'années, la durée de l'année était d'environ 400 jours. Par contre, la durée d'un jour était de 22 heures, sa durée augmentant de 0,002 seconde par siècle.

 Les continents d'aujourd'hui eux-mêmes se déplacent à la surface de la Terre, sous l'influence de la dérive des continents que Xavier le Pichon, a expliqué sous le nom de tectonique des plaques.

L'histoire des continents peut se découper en plusieurs étapes majeures :

Un méga-continent s'est formé pendant l'intervalle entre 2 700 et 2 500 millions d'année ; il est resté cohérent jusque vers la fin du précambrien, même si la croute s'est fragmentée en blocs continentaux. Ensuite, ces blocs se sont dispersés.

Au cours de l'ère primaire, les continents, en plusieurs étapes, vont à nouveaux se rassembler et se souder à nouveau pour former au permien une aire continentale unique appelée la Pangée, entourée par un océan mondial nommé Panthalassa. La Pangée s'étendait à la fin du trias du pôle nord au pôle sud.

Commencée au cours du trias, c'est au crétacé que s'enclenche vraiment la disloquation de la Pangée, pour donner les six plaques continentales principales que nous connaissons aujourd'hui. Au paléocène, l'Inde se détache des blocs antarctiques et australiens. Sa rencontre avec la Chine marque le début d'une série de collisions entre les  plaques continentales qui s'agrègent donnent naissances aux grandes chaines montagneuses que sont l'Himalaya, et plus tard les Alpes, les Andes et les Montagnes Rocheuses.

Ces modifications physiques de la surface du globes ont eu pour conséquence de faciliter la formation de nouvelles espèces, à travers des modifications de la répartition des individus et la créations d'obstacles, favorables à la spéciation. L'emplacement respectif des continents et des océans, les liaisons intercontinentales, les isolements entre les plaques  ont dons joué un rôle majeur des l'histoire évolutive de la vie mais surtout dans sa diversification des familles, genres et espèces.

Source : Les merveilles de l'évolution - Jean Chaline et Didier Marchand

Partager cet article

Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans genre.homo
commenter cet article

commentaires