Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 L'origine de l'Homme, sa nature, son essence

 

Recherche

13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 13:13
Kazakhstan - Une équipe internationale d'archéologues vient de découvrir les plus anciennes preuves de domestication du cheval par l'Homme connues à ce jour, remontant aux alentours de 3 500 avant notre ère.

Les chercheurs affirment que la première domestication du cheval date de la culture Botai, civilisation de la fin du Néolithique établie au nord du Kazakhstan aux alentours de 3 500 avant notre ère. Cette date est de 1 000 ans antérieure à celle qui était proposée jusqu'à présent et devance de 2 000 ans les premières attestations de cheval domestique en Europe.

En s'appuyant sur un intense travail archéologique de terrain et sur des analyses mettant en oeuvre des technologies de pointe, l'équipe de scientifiques s'appuie sur trois arguments qui ne laissent aucun doute. Premièrement, l'analyse des ossements révèle que ces chevaux avaient déjà une morphologie semblable à celle des chevaux domestiques de l'Âge du bronze. Les hommes de la culture Botai procédaient donc à une sélection des animaux en fonction de certaines caractéristiques physiques favorables.

Une nouvelle technique de reconnaissance de stigmates caractéristiques laissés par le mors sur les dents prémolaires les plus antérieures permet également d'affirmer sans ambiguïté que les chevaux de la culture Botai étaient harnachés ou bridés, ce qui sous-entend qu'ils étaient montés. Enfin, l'analyse chimique et isotopique des résidus lipidiques conservés dans certaines poteries de l'époque a permis de détecter d'indubitables traces de graisses caractéristiques du lait des chevaux. On sait que la domestication du cheval a revêtu une importance sociale et économique considérable, facilitant et accélérant les communications et les transports de denrées, modifiant les circuits de production et les règles de la guerre. La découverte d'indices de domestication dès le milieu du 4e millénaire avant notre ère est de nature à modifier profondément notre perception des sociétés de la fin du Néolithique en Asie centrale.*

Source : Yahoo! / MaxiSciences

Partager cet article

Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans genre.homo
commenter cet article

commentaires

Agbissoton Nicodème 01/02/2017 08:51

Je suis fier de vos recherches.