Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 L'origine de l'Homme, sa nature, son essence

 

Recherche

1 avril 2006 6 01 /04 /avril /2006 17:07

Tout le monde connait les peintures, souvent magnifiques, que les hommes (mais aussi femmes et enfants) du paléolithique supérieur nous ont laissé, à travers les âges, dans l'obscurité et l'intimité de la terre, dans les grottes.

Lorsque l'on s'intéresse de plus près à cet héritage précieux, puisqu'il figure parmi les premières traces artistiques qui font preuve d'une telle maîtrise, on peut dégager plusieurs constats.

Tout d'abord, ce qu'on y trouve : il s'agit souvent de représentations animales de gros mammifères, vivants dans l'environnement proche. Ce sont souvent des chevaux et des bisons, des aurochs, des rennes... qui ne sont pas les animaux les plus consommés, comme en attestent les nombreux restes de petits animaux, lapins notamment. Leurs proportions intrinsèques sont respectées, contrairement à l'échelle des animaux entre-eux. De rares représentations humaines sont présentes, mais elle ne sont que caricaturales et n'adoptent en rien le réalisme des animaux dessinés.

Il faut également s'attarder sur ce qu'on n'y trouve pas ; les artistes ne représentent jamais le soleil, la lune, les nuages, les étoiles. La flore, elle aussi, est ignorée : ni arbre, ni plante. Pas de paysage non plus ; la ligne d'horizon n'est jamais figurée. Jamais de hutte, ou de maison. On ne trouve pas davantage de scènes représentant des groupes de personnes en train de danser, de chanter, de cuire des aliments. Le quotidien est absent. En s'enfonçant dans les ténébres, nos ancêtres n'ont visiblement pas pour but de décrire leur environnement familier. A l'évidence, cet art-là ne relève pas de la description ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Homo Sapiens - dans Art Préhistorique
commenter cet article

commentaires

Oniris 08/04/2006 00:46

difficile de faire vivre un blog comme le tien, pourtant il en vaut la peine. bon courage