Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 L'origine de l'Homme, sa nature, son essence

 

Recherche

18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 16:14

Le professeur Didier Raoult, spécialiste des maladies émergentes, nous explique comment la génétique va bouleverser notre perception de l'évolution.

La lecture des gènes de nos ancêtres vient de faire tomber une légende scientifique. Le décryptage du génome complet d'un homme de Neandertal (1) confirme en effet que la sélection de l'homme moderne à partir d'un ancêtre unique, Homo sapiens sapiens, qui aurait fait disparaître des hommes moins évolués, est fausse. La réalité est que nous avons dans notre patrimoine génétique une proportion plus ou moins grande de gènes dont l'origine vient de deux autres hominidés différents de celui que nous revendiquions comme ancêtre, en l'occurrence des hommes de Neandertal et de Dénisova. Ce travail montre, d'ailleurs, qu'il y a probablement une quatrième source à notre origine, un hominidé archaïque inconnu.

Nous savions, depuis un certain temps, que le métissage s'était généralisé, grâce à l'étude sur les gènes de groupes sanguins associée à l'immunité (2) réalisée par Laurent Abi-Rached, chercheur à la faculté de médecine de l'université Stanford. Ces études de génétique sur les anciens squelettes éclairent la proportion des gènes de différentes origines dans les populations du monde et montrent même que certaines maladies génétiques sont héritées de nos ancêtres de Neandertal !


Viols et inceste


Ces études génétiques nous enseignent aussi quelque chose sur la sexualité de nos ancêtres. D'une part, le métissage était généralisé et résultait peut-être de choix volontaires, mais plus probablement d'épisodes de viols succédant à des guerres tribales. Ces viols ont probablement été à l'origine de réarrangements importants des populations. Par ailleurs, ce travail nous révèle que la sexualité à l'intérieur du groupe familial, en clair l'inceste, était commune. Des travaux génétiques montrent en effet une proximité considérable entre les deux jeux de chromosomes de nos ancêtres qui ne peut exister que chez les enfants de cousins germains ou de frères et soeurs.


La génétique va bouleverser notre perception de l'évolution et du monde ainsi que la pérennité des valeurs qui ont fait l'homme. Nous ne sommes probablement pas à la fin de nos surprises...

Le Point.fr - Publié le 14/01/2014 à 10:47
http://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/raoult-nos-ancetres-etaient-des-metis-incestueux-14-01-2014-1780014_445.php


(1) Prufer K., Racimo F., Patterson N., Jay F., Sankararaman S., Sawyer S., et al. "The Complete Genome Sequence of A Neanderthal from the Altai Mountains". Nature 2014 Jan 2;505(7481):43-9.


(2) Abi-Rached L., Jobin M. J., Kulkarni S., McWhinnie A., Dalva K., Gragert L., et al. "The Shaping of Modern Human Immune Systems by Multiregional Admixture with Archaic Humans". Science 2011 Oct 7;334(6052):89-94.

Partager cet article

Repost 0
Published by Homo Sapiens
commenter cet article

commentaires